Cabinets de curiosité : le compost !

De nombreuses classes ont une petite table des curiosités. Je vous invite à l’utiliser pour travailler sur le sol et le compost. A partir des éléments présentés, vous pouvez initier des discussions avec les enfants pour travailler « l’observation du vivant » et plus particulièrement celui du cycle de la matière.

Dans l’idéal, vous avez ou vous connaissez quelqu’un qui a un compost. Mais vous pouvez aussi vous contentez d’un petit bois, d’un coin nature près de chez vous pour vous procurer les différents éléments.

Privilégiez autant que possible l’observation à partir d’éléments naturels. Les images, cartes et posters sont un plus qui permettent de fixer l’attention sur certains détails. Il serait dommage de n’utiliser que ça cependant !

Progression dans les observations

Voici les quatre temps qui seront détaillés pour élaborer une progression et travailler sur le compost :

  • La feuille en décomposition : une première approche du cycle de la matière à partir d’une feuille 
  • Les petites bêtes dans le sol : elles permettent la décomposition de la feuille
  • Les épluchures au compost : la reproduction d’un phénomène naturel dans notre jardin
  • Une plante, des racines et ses feuilles : les éléments décomposés sont réutilisés
  • Bonus : faites sentir la décomposition : le compost mûr qui ne sent pas mauvais et l’humus de la forêt

1/ La décomposition d’une feuille

Présentez des feuilles en décomposition, à différents stades. Laissez-leur une loupe à disposition.

Pour trouver des feuilles « dentelles », cherchez dans un petit bois près de chez vous. Certaines essences sont plus propices que d’autres. Même au printemps, ce n’est pas trop tard ! Selon l’épaisseur de feuilles mortes, vous en trouverez tout au long de l’année.

Vous pouvez également choisir de mettre une feuille « dentelle » sous plastique. Cela permet une manipulation plus aisée par les enfants qui peuvent la mettre sur la vitre pour voir au travers.

Et les classiques posters et images avec des feuilles en décomposition qui peuvent très jolis. En voici quelques-uns à imprimer si vous le souhaiter.

Pour une courte devinette Nature du matin. Montrer le zoom sur les nervures d’une feuille en décomposition et demandez ce que c’est. Choisissez une photo plus ou moins zoomée selon l’âge des enfants !

Faites un petit point sur la table Nature proposée :

  • Faire décrire ce qui est observé : ce que c’est, l’ordre chronologique des différentes feuilles : laquelle est la moins décomposées, etc
  • Faire des hypothèses : où étaient les feuilles ? que s’est-il passé ?
  • Introduire le mot « compost » : est-ce qu’un élève sait ce que c’est ? Introduire si c’est le début d’une séquence

2/ Observation de la faune du sol

Avez-vous déjà regardé de près les petites bêtes du sol ? je vous propose d’en présentez en vrai. Ce n’est pas si difficile que ça.

Cherchez-les dans un compost, dans un peu d’humus d’un bois, dans votre jardin. Prenez un peu de terre, prélevez de la mousse (humide) : des petites bêtes s’y cachent. Elles n’aiment pas la lumière, elles resteront donc sous la terre et la mousse, bien au fond de votre boîte (mettez quand même un couvercle pour le transport). Vous pouvez inviter vos élèves à regarder de plus près. Avec un pinceau pour écarter la terre et les rechercher.

Vous pouvez aussi choisir de présentez des petites bêtes dans des boîtes loupes. Vous les prélevez dans du compost, de la terre, de l’humus mais vous pouvez choisir et isoler celles qui seront observer. Non, les petites bêtes n’apprécient pas tant que ça. Vous les rejetterez à la récréation dans le moindre coin de terre de l’école. La Nature s’accommodera bien de ce petit sacrifice pour sensibiliser la jeune génération.

Vous souhaitez présenter quelques petites bêtes du sol en photo ? En voici quelques unes de sélectionner à télécharger.

Bonus : Vous pouvez créer des cartes présentant des espèces communes du compost. Ces cartes aident les élèves à développer le sens de l’observation. Il leur faut compter les pattes, comparer les formes, chercher la tête etc afin de pouvoir reconnaître une espèce.

Faites un petit point sur la table Nature proposée :

  • Faites décrire ce que les enfants ont pu observer. Quelles sont leurs impressions, leurs émotions ? Les avaient-ils déjà observées ? Ont-ils observé qu’elles n’aiment pas la lumière ?
  • Faites des hypothèses : où peut-on trouver ces petites bêtes ? de quoi se nourrissent-elles ? quels est leurs rôles dans la nature?

Vous trouverez des fiches descriptives des “Habitants de nos composteurs” dans un document édité par le Syndicat Centre Hérault ici.

Vous trouverez aussi sur internet à commander pour quelques euros une clé d’identification des petites bêtes du sol illustrée.

3/, 4/ à suivre !